« Discourse and Strategic Use of the Military in France and Europe in the COVID‐19 Crisis ».

L’équipe publie son premier article issue des recherches préliminaires effectuées pendant le début de la crise (avant le 10 avril 2020).

Opillard, F., Palle A., Michelis L.. « Discourse and Strategic Use of the Military in France and Europe in the COVID‐19 Crisis ». Tijdschrift Voor Economische En Sociale Geografie 111, no 3 (juillet 2020): 239‑59. https://doi.org/10.1111/tesg.12451.

Résumé

En Mars 2020, le Président de la République française lance un appel à la guerre contre le covid-19, suivi par le lancement d’une opération militaire sur le territoire national appelée Résilience. Cet usage de la rhétorique martiale a initié une mobilisation de l’armée pour des missions d’assistance logistique et sanitaire du secteur médical. Dans un contexte de mobilisation croissante des armées dans la gestion de catastrophes environnementales, hors de leur traditionnel rôle guerrier, cet article postule que la géographie de l’engagement militaire en France et en Europe peut être utilisée pour analyser à la fois les stratégies institutionnelles de gestion de la crise, ainsi que les messages envoyés par les gouvernements à leurs populations. L’engagement militaire européen diffère en termes de missions données et de troupes mobilisées. Cet article questionne dans un premier temps l’utilisation du militaire, au nom d’une résilience nationale, dans le discours politique ainsi que le message qui est ainsi envoyé à la populations. Il analyse dans un second temps le rôle des armées dans la crise à travers la spatialité de leur intervention.

Abstract

In March 2020, the French President called to war against the COVID‐19 which was followed by the launch of a military operation called Operation Resilience. This use of martial rhetoric initiated an effective mobilisation consisting in logistical assistance to the health sector. While armies are increasingly used to deal with environmental disasters, aside from their traditional role, this paper postulates that the geography of the French and international military engagement can be used to analyse both the institutional strategy of crisis management and the message governments send to their population. Military involvement differs in terms of missions given and of the amount of troops mobilised. It first questions the use of the military in the name of national resilience in the political discourse and the way it displays a symbolic message to the population, before analysing the role of armies in the crisis through the spatiality of their interventions.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search